Célébration du 14 juillet

JPEG - 45.4 ko
L’Ambassadeur de France, Madame Rives, Madame Fenech Adami et de Président de la République.


- 
- ALLOCUTION DE S.E. M. J.-M. RIVES, AMBASSADEUR DE FRANCE A MALTE A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE DU 14 JUILLET
- 
- Monsieur le Président, Madame
- Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
- Chers concitoyens,
- 
- 
-  Le 14 juillet, notre Fête Nationale, est placé - cette année - sous le signe de l’Europe. L’un de mes professeurs de droit constitutionnel définissait avec justesse le concept de ‘nation’ comme le rêve d’un avenir partagé. L’Union européenne est aussi un Projet d’avenir partagé. Si, au cours de ces deux derniers années elle a connu quelques vicissitudes auprès de nos concitoyens ce n’est pas par un refus d’Europe, mais par exigence d’une Europe plus présente, plus efficace plus proche de leurs préoccupations. L’Union Européenne connaît depuis le Conseil européen des 21 et 22 juin, sous présidence allemande, avec le concours de tous et grâce à l’action déterminante de la France, un nouveau départ. Je souhaite un plein succès à la présidence portugaise pour nous porter plus avant - ces deux projets, la nation, l’Europe ne sont pas contradictoires ni antinomiques ; ils sont profondément complémentaires. L’Union européenne n’existerait pas sans les nations qui la composent, les nations ne pourront relever les défis d’aujourd’hui qu’en étant unies au sein de l’Europe, dans le monde contemporain.
- 
-  Aux Ambassadeurs, notamment ceux représentant les Etats membres de l’Union et qui sont parmi nous ce soir, qu’une saine émulation mobilise à Malte, je voudrais les saluer amicalement et leur dire que je me réjouis de leur réussite auprès de Malte.
- 
- Aux représentants du peuple de Malte, ami de la France depuis plus de 300 ans, à vous M. le président de la République, je voudrais dire combien je me réjouis des progrès accomplis par nos deux pays, saluer le travail fait par mes prédécesseurs et souligner ce qui nous rapproche encore depuis bientôt 2 ans.
- 
-  Malte est bien présente dans l’esprit et le cœur de nos dirigeants. L’an dernier, le Premier Ministre de Malte a rencontré le Président de la République française à Paris ; cette année le nouveau Président de la République française a choisi Malte pour prendre 3 jours de repos et réfléchir à la formation de son gouvernement. Le ministre des Affaires européennes s’est rendu à Malte en octobre pour parler d’Europe et d’immigration. L’idée, française, d’une Union méditerranéenne forte est aussi une idée forte à Malte. L’Europe politique est en marche.
- 
-  Au plan économique, l’année 2007 aura été marquée par un double accord commercial entre la Banque de France et la Monnaie de Paris pour la frappe des euros maltais et par un accord de coopération administratif entre le Ministère français des Finances et le Comité maltais de passage à l’euro. Concrètement, les euros que les maltais auront dans leurs doigts auront été frappés en France. La monnaie est un symbole fort de souveraineté et de solidarité d’amitié et d’unité. L’Europe est en marche au plan économique et monétaire.
- 
-  Au plan éducatif, la consolidation de l’enseignement du français à tous les niveaux : primaire, secondaire, universitaire s’accompagne depuis deux ans d’une coopération dans le domaine scientifique et technique entre nos universités. Plus de bourses de la part du gouvernement français cette année pour les étudiants dans les nouvelles technologies de l’information et la recherche, des bourses de la part des entreprises françaises installées à Malte, et en France, la perspective d’une coopération triangulaire entre les ambassades de Malte et de France, l’université de Malte, l’industrie française de la haute technologie pour permettre aux meilleurs étudiants-ingénieurs une meilleure formation avec l’aide de fonds européens d’envisager de créer leur entreprise, des emplois. L’Europe est en marche au plan éducatif. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité faire venir un petit orchestre d’étudiants pour jouer nos hymnes nationaux. Pour la première fois cette année à Malte - et je remercie au passage le Ministre de la culture et du tourisme - la fête de la musique à St Paul’s Bay. Evènement miroir de cette idée populaire d’origine française il y a 25 ans, désormais devenue patrimoine européen et international. L’Europe de la culture est en marche.
- 
-  Enfin je ne soulignerais jamais assez la coopération entre nos forces armées dans le domaine de la sécurité maritime. La visite du chef de l’Etat Major et de navires français a été l’occasion d’amorcer l’appontage d’hélicoptères sur les navires maltais. Je me réjouis que d’autres pays européens, la Belgique, l’Allemagne en l’occurrence, aient suivi dans cette voie. Je suis heureux que les contrôleurs radars maltais soient formés dans les instituts maritimes spécialisés. Et je voudrais pour terminer, saluer la présence, ce matin des Forces Armées maltaises, du secrétaire d’Etat à la Défense, du chef d’Etat Major et d’un détachement des Forces armées maltaises, et du drapeau maltais, au défilé du 14-Juillet sur les Champs Elysées.
- 
-  A mes concitoyens ici présents, qu’ils soient résidents ou de passage, je voudrais les exhorter à joindre leurs efforts aux miens, chacun en ce qu’il peut, pour renforcer les liens d’amitié profonde qui unissent nos deux pays et nos deux peuples et se montrer en tous temps et en tous lieux, respectueux de l’hospitalité généreuse qui nous est offerte.
- 
- 

JPEG - 45.4 ko
L’Ambassadeur de France et Madame Rives accueillent le Premier Ministre et Madame Gonzi.


- 

Dernière modification : 06/04/2010

Haut de page