Communiqué du Ministre des affaires étrangères, M. Bernard Kouchner saluant la victoire de M. Obama

Paris, 5 novembre 2008,
- 
- 
- 
- J’adresse mes plus chaleureuses et très amicales félicitations au sénateur Barack Obama pour son élection à la présidence des Etats-Unis d’Amérique et lui souhaite le plus grand succès pour son action future à la tête de son pays.
- La démocratie américaine vient de vivre un magnifique moment, un de ces rendez-vous majeurs qui démontrent périodiquement sa vitalité, sa foi en l’avenir et sa confiance dans les valeurs qui l’ont fondée il y a plus de deux siècles.
- Les Français, comme le monde entier, ont suivi avec passion la campagne électorale américaine, et je sais combien ils se réjouissent de l’élection d’un homme attaché au dialogue entre les peuples, les communautés, et à la coopération entre les Nations.
- Je rends hommage à l’esprit d’engagement, de générosité et de tolérance qui anime Barack Obama. Je salue les valeurs de respect et de solidarité qui ont fondé son projet politique en une période cruciale pour les Etats-Unis. Solidarité entre les générations, solidarité entre les riches et les pauvres, solidarité à l’égard des plus fragiles de la société américaine. Barack Obama sait que le repli sur soi et les excès du laissez-faire conduisent inévitablement à l’isolement et au conflit.
- La France, l’Europe, la communauté internationale ont besoin de son dynamisme, de son refus des injustices et de sa volonté d’aller de l’avant pour bâtir un monde plus stable, plus sûr et plus juste.
- La France et l’Union européenne seront prêtes à travailler étroitement avec Barack Obama et avec son administration dans le cadre d’un partenariat transatlantique renouvelé. Ensemble, nous devons saisir l’occasion historique de conjuguer nos efforts pour relever les défis économiques, climatiques ou de sécurité auxquels nous sommes tous également confrontés. Ensemble, nous pourrons mieux assumer nos responsabilités et trouver les solutions qui s’imposent. C’est le sens des travaux que la présidence française de l’Union européenne a menés lors des réunions informelles des ministres des Affaires étrangères d’Avignon et de Marseille.
- Confiant dans les qualités de dialogue et d’écoute de Barack Obama que j’ai pu apprécier lors de son séjour en France, je serai heureux de travailler avec l’équipe qu’il formera au renforcement de l’alliance deux fois séculaire entre la France et les Etats-Unis pour un monde plus fraternel, plus ouvert et plus équitable.
- 
- 
- 
- 

Dernière modification : 19/04/2010

Haut de page