Conférences autour de l’escale du "Tourville" à la Valette

La frégate "Le Tourville", parrainée par l’Ordre de Malte depuis le 2 mars 1974, a fait escale à La Valette du 25 février au 2 mars 2011.

A cette occasion, deux conférences ont été organisées par l’Ambassade de France en collaboration avec L’Alliance Française à la Maison de l’Europe (la Valette) à 18h :

JPEG

  • Madame le Professeur Carmen Depasquale : « La Course Maltaise dans une "Littérature Française de Malte" du XVIIIème siècle »
  • Monsieur le Contre Amiral François Bellec : « L’empreinte de la croix de Malte sur la marine de France »
    Le Vice-Amiral Labonne et Madame Daniel Rondeau
    Intervention du Vice-Amiral Labonne
    Professeur Carmen Depasquale et L'Ambassadeur de France Daniel Rondeau
    S.E. Monsieur Daniel Rondeau, Ambassadeur de France à Malte, et L'Amiral François Bellec

    Les thèmes retenus ont illustré, à travers l’exemple de l’histoire de la marine française, l’étroitesse et la richesse des liens qui, tout au cours de leur histoire, ont uni Malte à la France. Le Vice-Amiral Labonne nous a fait l’honneur de sa présence à cette conférence.

    Plus tard, le Commandant Thierry Durteste a accueilli ses quelques 200 invités pour une soirée de cocktail à bord de la Frégate "Tourville", parée tout spécialement de ses plus beaux atours pour l’occasion.

    Le Commandant Thierry Durteste et l'Ambassadeur de France Daniel Rondeau - JPEG

    Soirée à bord de la frégate "Tourville"

    La frégate "Tourville" :

    JPEG - 100.4 ko
    La frégate "Tourville"

    Frégate spécialisée dans la lutte contre les sous-marins, le Tourville a été lancé en 1972. Il est basé à Brest depuis son admission au service actif le 14 juin 1975 et placé sous le commandement de Thierry Durteste depuis juin 2009.

La mission principale du Tourville est de protéger les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la Force Océanique Stratégique. Long de 153m, large de 16m, ce bâtiment de haute mer possède un système d’armes anti-sous-marines ainsi que des moyens de lutte antinavires et d’autodéfense antiaérienne. Il a subi de février 1994 à avril 1995 une modernisation qui a conduit à la mise en place du SLASM (Système De Lutte Anti-sous-marine), un sonar actif très basse fréquence.
Après avoir effectué de nombreuses missions dans différents endroits du globe, le Tourville a rejoint en octobre 2010 le groupe aéronaval français, articulé autour du Charles de Gaulle. Il a été chargé d’escorter le porte-avions.
Parrain du centre de rééducation fonctionnelle de Brest depuis 1991, le bâtiment s’est également jumelé avec le 2e régiment d’infanterie de marine en mai 2006.

JPEG - 40.3 ko
le "Tourville" à la Valette

Dernière modification : 03/03/2011

Haut de page