Festival Baroque : Bruno Procopio et Emmanuelle Guigues - Tous les matins du monde [en]

Tous les Matins du Monde

Musiciens

Emmanuelle Guigues, viole de gambe
Bruno Procopio, clavecin

Sur le site officiel du festival

Détails et tarifs

Producteur : Teatru Manoel
Lieu : L’Eglise de Saint Nicholas (Church of All Souls), La Valette
Date : 19 January 2014
Heure : 19:00
Prix : €10

Programme

François Couperain : Extraits de la Première Suite pour la viole de gambe et continuo en mi Mineur.

Le Sieur de Sainte-Colombe : Tombeau pour Monsieur de Sainte-Colombe, le père.

Jean-Henry D’Anglebert : Extraits par la Première Suite pour clavecin solo en sol majeur.

Marin Marais : Rondeau le Bijou, extraits de la IV Livre

Antoine Forqueray : la Marais, la Couperin, la Rameau, la Leclair

Marin Marais : Folies d’Espagne, extraits II Livre

Bruno Procopio

PNG

Après son succès en tant que soliste baroque , Bruno Procopio a poursuivi une carrière parallèle comme chef d’orchestre. Il a récemment réalisé le ‘Simón Bolivar Youth Orchestra’ au Venezuela . Il a enregistrer les ballets de Rameau avec cet ensemble en Juillet 2012. En 2012, il a également fait ses débuts comme chef d’orchestre avec le prestigieux Orchestre Symphonique du Brésil . Il a également dirigé l’ Orchestre de l’Opéra de Manaus au Brésil , Orchestre Symphonique de Mérida ( Venezuela ) et l’ Orchestre de l’Université catholique du Chili .

Bruno Procopio est l’un des plus jeunes et des plus talentueux clavecinistes en France . Etudiant à la fois de Pierre Hantaï et Christophe Rousset , sa réputation en tant de spécialiste du baroque s’étend rapidement à l’étranger .

Né au Brésil en 1976 , Bruno Procopio commence ses études musicales à Rio de Janeiro . En 1994 , son talent exceptionnel l’amène en France .

Il est admis au Conservatoire de Paris , où il a étudié le clavecin avec Christophe Rousset et Pierre Hantaï .

Il a également étudié la musique de chambre avec Blandine Ranou et Kenneth Weiss , et le piano avec Patrick Cohen . Il est diplômé en 2001 avec les premiers prix dans ses performances de clavecin et de continuo .

Bruno Procopio a fondé le label Paraty en 2007. Sa mission était d’explorer le riche répertoire de la musique baroque et classique sur des instruments d’époque . La première version de Paraty était un ensemble de 3 Clavier Partitas* de J.S. Bach. Son premier volume de la Partitas a été exceptionnellement bien reçu par la critique musicale , obtenant cinq étoiles du magazine français ‘Diapason’. La magazine américain ‘Fanfare’ a choisi son disque comme l’un des cinq meilleurs albums baroques de l’année .

Son prochain CD avec Paraty , l’intégrale des sonates pour viole de gambe et clavecin de JS Bach, a reçu le Prix Choc par le magazine français ‘Le Monde de la Musique’ . Le CD a également été distingué par le magazine Pizzicato Luxembourg pour ses plus grands honneurs .

Deux autres CD ont suivi et ont été largement acclamés . Le premier a été consacré à François Couperin , un autre a exploré les œuvres du compositeur colonial Marcos Portugal . Un nouvel album très attendu de Procópio est publié en Juin 2012 : " Pièces de Clavecin en Concert " de Jean -Philippe Rameau .

Bruno Procopio est fréquemment invité à donner des master-classes à travers l’Amérique du Sud comme au Brésil , au Venezuela et au Chili . Il a récemment donné son premier master-class en Asie , au Conservatoire central de Pékin .

*pièce pour clavier

Emmanuelle Guigues

PNG

Né à Lyon , Emmanuelle Guigues a étudié la viole de gambe au Conservatoire de Lyon avec Geneviève Bégou , puis à Schola Cantorum de Bâle avec Jordi Savall et Paolo Pandolfo . Récipiendaire du « diplôme soliste » en 1996 , elle a poursuivi ses études pendant deux ans au Conservatoire de Paris sous la direction de Christophe Coin.

Elle joue et enregistre par la suite avec divers ensembles, y compris « la Symphonie du Marais » , « le Concert d’Astrée » , « le Baroque Nomade » , « Les Paladins » , « Zefiro Torna » , « Canticum Novum » , « Allégorie » , « la Maîtrise de Notre Dame de Paris » et « le Choeur de Radio- France » . Elle est également intéressé par le répertoire contemporain pour la viole de gambe et a donné les premières d’œuvres de George Benjamin , Claire Renard , et Philippe Hersant . Elle aime voyager où son instrument l’amène , y compris l’Ethiopie , la Syrie , l’Iran , l’Inde , la Roumanie , le Brésil , les îles Canaries , et à travers l’Europe. Lors d’un de ses nombreux voyages à l’étranger , elle a découvert la Caucase Kamancheh ou elle a étudié avec Gaguik Mouradian .

Emmanuelle Guigues a eu également le plaisir d’improviser en duo ou trio avec l’accordéoniste Oliver Innocenti , la chanteuse Noma Omran ou le joueur de lyra Stelios Petrakis . Elle est activement engagée dans divers projets artistiques interdisciplinaires , et collabore avec le théâtre ( Comédie Française , la Fabrique à théâtre / Jean- Denis Monory ) , avec des cinéastes ( co- direction musicale d’un documentaire de Bahman Kiarostami pour Arte ) , et avec des entreprises de danse (sociétés Ana Yepes , Le Miroir des Songes , Fêtes Galantes , et Cavatines ) .

En 2007 , son enregistrement des sonates de Bach avec Bruno Procopio a reçu le prix prestigieux « Choc » du magazine français Le Monde de la Musique . Emmanuelle Guigues enseigne la viole de gambe à l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne et au Conservatoire de Levallois.

Dernière modification : 13/01/2014

Haut de page