France 24 avance son lancement sur le câble et le satellite

La chaîne française d’information internationale en continu France 24 sera en mesure d’entamer dès le 7 décembre, au lieu du 8 comme prévu auparavant, sa diffusion en "broadcast" par le câble et le satellite, apprend-on mercredi auprès de la chaîne.
- 
- Selon France 24, la diffusion en "broadcast", sur les écrans des téléviseurs, débutera 24 heures après la diffusion en "streaming" (diffusion sans téléchargement) sur Internet, c’est-à-dire le 7 décembre, à 20H20.
- 
- Le lancement officiel des deux canaux de la chaîne (l’un en français, l’autre aux 3/4 en anglais et pour 1/4 en français) en "streaming", sur les écrans d’ordinateur, est prévu le 6 décembre, à 20H20. Il sera marqué par une fête organisée à Paris.
- 

L’idée d’une chaîne française d’information internationale remonte au début des années 1990, plus précisément à la première guerre d’Irak, lorsque embarquées dans les chars américains, les caméras de CNN étaient, pour ainsi dire, les seules à relayer l’événement. Les dissensions, entre les Etats-Unis et la France, au sujet du second conflit irakien ont, par la suite, accrû la nécessité de faire valoir le point de vue français en matière de politique internationale.
- 
- C’est après une période de réflexion que le projet d’une chaîne française d’information internationale émettant 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, en clair et en numérique, est entériné à la fin de l’année 2005. Une société privée, financée par des subventions publiques, est alors créée. Il est convenu que la chaîne du groupe Bouygues, TF1, et le groupement de chaînes publiques, France Télévisions, seront actionnaires de France 24 et soutiendront la chaîne internationale par des apports matériels et humains (réseau de distribution, réseau de journalistes correspondants à travers le monde...). Au début de l’année 2006, Alain de Pouzilhac, ancien président directeur général du groupe de publicité Havas, est nommé président du directoire de France 24.
- 
- Doté d’un budget annuel de 80 millions d’euros, France 24 émettra à partir du 1er décembre 2006 de ses studios d’Issy-les-Moulineaux, en région parisienne. Les locaux dans lesquels travaillera une équipe de 170 journalistes bilingues (français - anglais ou français - arabe) et de 50 techniciens ont été spécialement conçus pour la jeune chaîne
- 
- Outre un journal toutes les demi-heures, la grille des programmes de France 24 sera composée d’informations économiques et sportives, de météo, de débats de société, de chroniques sur l’art de vivre à la française, d’un magazine de grand reportage, de portraits et d’un journal quotidien de la culture. L’antenne, largement réactive, prévoit également des émissions spéciales déclenchées par la rédaction et des séquences d’information de dernière minute imposées par l’actualité.
- 
- Cependant, la véritable innovation ne réside pas tant dans la grille des programmes que dans le mode de diffusion. En effet, France 24 n’est pas simplement une chaîne d’information, elle recoupe en réalité cinq médias : trois sites Internet (français, anglais, arabe), fortement interactifs et complémentaires des chaînes de télévision, et deux antennes (l’une totalement en français, l’autre à 75% en anglais et à 25% en français) qui fonctionneront en temps réel dans une parfaite simultanéité.
- 
- Aux côtés de TV5, la chaîne francophone, de Radio France Internationale et d’autres canaux audiovisuels ouverts vers l’extérieur tels que Arte (la chaîne franco-allemande) ou Euronews (la chaîne d’information européenne), France 24 joue la carte de la complémentarité. « Sans être la voix de la France, insiste Alain de Pouzilhac, elle développe le point de vue de l’Hexagone et traite l’information internationale avec l’objectivité et l’indépendance qui sont le socle du journalisme mais avec, en plus, des valeurs spécifiquement françaises ». Des partenariats sont également prévus avec les agences AFP et Reuters et avec la chaîne France Ô (chaîne française de l’outre mer).
- 
- Affichant tout autant un objectif d’image que d’audience, France 24 est destinée aux relais d’opinion d’Europe (de l’Atlantique à l’Oural), d’Afrique, du Proche et du Moyen Orient, soit près de 250 millions de téléspectateurs potentiels. Par la suite, la zone de diffusion devrait s’élargir à l’Asie et à l’Amérique avec des décrochages dans d’autres langues, à commencer, dès la fin de l’année 2007, par l’arabe et l’espagnol.
- 

Dernière modification : 19/04/2010

Haut de page