Jean Genet, homme de combat(s)

Placé sous le patronage de l’Ambassade de France, un séminaire sur l’œuvre de Jean Genet est organisé les 23 et 24 mai 2011 par l’université de Malte, en partenariat avec l’Alliance française de Malte-Méditerranée, dans le cadre du « Literature and Comparison Seminar Research studies »

Jean Genet naît en 1910. Pupille de la nation, fugueur, mendiant, voleur, prostitué, nomade, déserteur… Genet a multiplié les écarts, les dérives, les errances, et a goûté à tous les fruits défendus. Elève doué, il obtient son Certificat d’études avec la mention Bien. Cependant, l’Assistance publique décide de lui faire suivre des études techniques. Après plusieurs fugues, il s’engage dans l’armée. C’est en 1942 et tandis qu’il est en prison qu’il commence à rédiger sa première œuvre, en partie autobiographique, Notre-Dame des Fleurs. C’est le début d’une œuvre foisonnante réunissant récits autobiogra-phiques, pièces de théâtre, poèmes, textes politiques… En 1983, celui que Cocteau tenait pour « le plus grand écrivain de l’époque moderne » reçoit le Grand Prix national des Lettres. Il meurt en 1986.

JPEG

Jean Genet, homme de combat(s)

Lundi 23 mai 2011, 18h30, Université de Malte,
Lecture theatre 1
Msida 1080,

Il est commun de dire d’un certain nombre d’écrivains qu’ils ont été des hommes de combat. Cela convient pourtant parfaitement à Genet, dont l’engagement a été idéologique, esthétique et politique. En effet, celui-ci n’a cessé, tout au long de son existence, de défendre les marginaux, les opprimés, les exclus, les minorités… et de dénoncer et condamner les injustices et crimes, au mépris des risques qu’il encourait. Ce sont quelques aspects de cet engagement qui seront présentés au cours de ce séminaire.

- 18h30 : Ouverture, par le Pr. Gloria Lauri-Lucente, Université de Malte, et Dominique Freslon, Conseiller de coopération et d’action culturelle, Ambassade de France à Malte.

- 18h45 : « Genet, penseur de la Négritude », par Pr. Frida Ekotto, université
du Michigan à Ann Arbor.

- 19h15 : « Genet, homme de conflit(s) », par Dr. Dominique Lanni, université de Malte.

- 19h30 : “Brief Remarks for a Genet/Guyotat”, par Dr. Thierry Tremblay, université de Malte.

- 19h45 : débat

Jean Genet et la Méditerranée

Mardi 24 mai 2011, 18h, Alliance française de Malte-Méditerranée,
Casa Sir Luigi Preziozi, Floriana

La Méditerranée occupe une place prépondérante dans l’œuvre de Genet. Pourquoi la Méditerranée l’a-t-elle toujours attiré ? Quelle influence a-t-elle eu sur son œuvre ? Durant cette seconde soirée, il s’agira de faire découvrir ce qui unit la Méditerranée et Genet à travers un débat et la lecture en français et en maltais de quelques textes de Genet.

- 18h00 : Présentation, par Karen Camilleri, Directrice de l’Alliance Française de Malte-Méditerranée.

- 18h15 : « Pourquoi la Méditerranée ? » par Pr. Frida Ekotto, Université du Michigan à Ann Arbor et Dr. Dominique Lanni, Université de Malte.

- 18h30 : Débat

Contact :
Dr. Dominique Lanni, Dept. of French, University of Malta. dominiquelanni@um.mt.edu

Dernière modification : 23/05/2011

Haut de page