La France toujours première en termes de tourisme international

La Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) publie le bilan du tourisme pour l’année 2012

PDF - 2.1 Mo
Bilan tourisme 2012 DGCIS
(PDF - 2.1 Mo)

Les difficultés économiques et politiques qui affectent de nombreuses parties du globe continuent d’épargner le secteur du tourisme. Avec un nouveau record des arrivées de touristes étrangers s’élevant à 83 millions, la France conserve en 2012 sa première place mondiale, alors même que ce secteur, porteur et dynamique, est en pleine mutation avec l’arrivée de nouvelles clientèles et une offre touristique internationale élargie.

En 2012, ce sont les clientèles d’Europe et d’Asie qui assurent la croissance globale des arrivées de touristes étrangers en France (+ 1,8 %). En revanche, les clientèles d’Amérique et d’Afrique sont en repli. Par pays, la clientèle allemande reprend sa place de leader au Royaume-Uni.

La croissance du nombre des nuitées (+ 2,4 %) est plus importante que celle des arrivées. L’allongement des durées de séjour, observée globalement, concerne beaucoup de clientèles à l’exception notable de l’Allemagne, des États-Unis et de la Russie.

La part des hébergements marchands est en hausse, une première depuis 2008. La quasi-totalité de l’augmentation du nombre des nuitées correspond ainsi à des nuitées marchandes. En conséquence, la dépense des touristes étrangers en France augmente à nouveau en 2012 (+ 6,3 %), atteignant 35,8 milliards d’euros.

PDF - 1.2 Mo
Tourisme international
(PDF - 1.2 Mo)

Le solde touristique progresse nettement en 2012

Les évolutions 2012/2011 des flux touristiques physiques entre la France et l’extérieur (recul des voyages vers l’étranger et progression des voyages vers la France) se retrouvent dans celles des flux monétaires associés. Aussi, le solde de la ligne « voyages » de la balance des paiements de la France s’établit, en 2012, à 12 872 millions d’euros, après 7 475 millions en 2011. La hausse résulte de la progression de 6,7 % des recettes et de la contraction de 8,7 % des dépenses. Ces chiffres provisoires seront vraisemblablement révisés mais, en tout état de cause, on retrouve les niveaux d’avant-crise.

PDF - 364.6 ko
Bilan tourisme étranger en France 2012
(PDF - 364.6 ko)

Dernière modification : 11/07/2013

Haut de page