Le Ballet de Marseille, de l’autre côté de la Méditerranée

Dimanche 6 juillet, M. l’Ambassadeur Jean-Marc Rives a inauguré la Présidence Française de l’Union Européenne dans sa dimension culturelle lors du spectacle du Ballet de Marseille qui a eu lieu dans les ruines du vieil opéra à La Valette. Ce spectacle de qualité faisait partie de la programmation du Malta Arts Festival, le festival annuel organisé par le MCCA. La compagnie invitée, l’une des plus prestigieuse en Europe, a proposé un programme en trois parties, mêlant ainsi chorégraphie néo-classique et plus contemporaine :
- 
- Somewhere (Chorégraphie Julien Lestel)
- 
- Le Pas de Deux d’Herman Schmerman (Chorégraphie William Forsythe)
- 
- Por Vos Muero (Chorégraphie Nacho Duato)
- 
- 
- C’est la première fois que le Ballet de Marseille faisait escale à Malte. Cette venue s’inscrit dans la lignée des projets soutenus par l’Ambassade de France, qui encourage l’échange et le travail commun entre les structures maltaises et françaises, et œuvre à faire découvrir d’autres facettes de l’art contemporain, comme par exemple avec la venue en 2006 du Ballet de l’Europe.
- 
- 

JPEG - 11.5 ko
"Somewhere"


- 
- Ce spectacle ne pouvait également que correspondre entièrement aux objectifs de la « Saison Culturelle Européenne » lancée par la France en même temps que la Présidence de l’Union, dans la mesure où ces objectifs sont de mettre en valeur la vitalité, la richesse de la création en matière culturelle dans les pays membres de l’Union Européenne.
- Et en cela, le spectacle de dimanche a été un franc succès. Les danseurs ont su susciter émotion et enthousiasme, et ont ainsi conquis le public réuni dans un cadre aussi particulier et envoûtant que celui des ruines de l’opéra.
- 
- Ainsi l’Ambassade de France remercie tous ses partenaires (le MCCA, Alcatel-Lucent, Bank of Valletta, The Malta Stock Exchange, The National Lotteries, and Good Causes Fund, the Institute for Maltese Culture, the Institute of Cellular Pharmacology and the International Translation Agency), ainsi que toute la compagnie du Ballet de Marseille, et bien évidemment les spectateurs venus en nombre ce soir-là.
- 
- 

Dernière modification : 04/05/2010

Haut de page