Lettre aux Français de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger

JPEG

Lettre d’Hélène Conway-Mouret

Chers compatriotes établis à l’étranger,

L’existence d’un ministère des Français de l’étranger traduit la conviction profonde du chef de l’État que, par-delà votre expatriation, vous appartenez à la Nation. Elle vous doit à ce titre solidarité et protection.

Au cours de mes déplacements, j’ai pris la mesure de la diversité de vos engagements dans chacun des pays où vous résidez. Employés et dirigeants d’entreprises, étudiants, volontaires associatifs, enseignants, élus locaux ; votre
activité participe de l’influence de la
France dans le monde.

Notre pays est engagé dans un
effort de redressement sans précédent qui
doit être à la hauteur des défis auxquels il
est confronté. Les Français établis hors de
France ont toute leur place dans cette
démarche. Ils peuvent apporter leur
expérience et leurs sensibilités. La situation
nous impose d’être attentifs aux
bouleversements du monde dont vous êtes
les acteurs et les témoins
Vos atouts, chers compatriotes,
sont indispensables à la poursuite du
développement économique et à la
promotion dans le monde des valeurs
d’humanisme et de fraternité qui sont
l’âme de notre pays.

Ma mission, aux côtés de Laurent
Fabius, est de vous aider à jouer
pleinement ce rôle en améliorant les
conditions de votre expatriation. J’ai ainsi
lancé, dès mon arrivée au gouvernement,
plusieurs chantiers destinés à assurer la
pérennité des services publics essentiels à
votre communauté :

- l’enseignement français à
l’étranger et la réforme des
bourses ;

- l’amélioration de vos conditions de
sécurité ;

- la modernisation de notre réseau
consulaire ;

- la refonte à l’échelon local de votre
représentation.

Je me suis engagée, sur chacun de
ces chantiers, afin qu’une étroite
concertation soit menée avec vos
représentants. Le gouvernement prendra
ensuite rapidement les décisions enrichies
par cet échange.

Après vingt-cinq ans d’expatriation,
j’aime la France avec la même passion
exigeante que Lamartine, Jules Michelet
ou Fernand Braudel. J’ai aussi la certitude
qu’en étant à votre écoute, la France
pourra davantage compter sur vous et se
grandir encore.

Vous pouvez compter sur moi.

Hélène Conway-Mouret

Ministre déléguée chargée
des Français de l’étranger

Voir la lettre d’Hélène Conway-Mouret :

PDF - 52.4 ko
(PDF - 52.4 ko)

Dernière modification : 30/10/2012

Haut de page