Nations unies - Journée internationale des casques bleus (29 mai 2018)

La France s’associe à la Journée internationale des casques bleus, qui marque cette année les 70 ans d’existence des soldats de la paix.

Elle tient à cette occasion à saluer le courage et le dévouement de ces hommes et femmes qui ont servi ou sont encore engagés aujourd’hui sous casque bleu à travers le monde. Depuis le déploiement de la première opération de maintien de la paix, en 1948 au Proche-Orient, plus d’un million d’hommes et de femmes ont servi sur tous les continents, dans plus de 70 opérations, en faveur de la paix, de la stabilisation, et de la protection des populations. Ils se sont acquittés de leur tâche avec succès, dans des conditions souvent très difficiles, sur de nombreux théâtres, de la Côte d’Ivoire au Timor-Leste, en passant par le Salvador, ou le Libéria, où la MINUL vient d’achever sa mission. Partout, elles sauvent de nombreuses vies et contribuent à ramener le calme et la stabilité dans des régions éprouvées.

Nous tenons aussi à honorer la mémoire des plus de 3 700 casques bleus qui ont perdu la vie sous le drapeau des Nations unies en accomplissant leur mission de paix et de protection des populations. Parmi eux figurent 113 Français.

Plus de 800 personnels français sont aujourd’hui engagés dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies, notamment dans le cadre de la FINUL (Liban).

La France demeure le cinquième contributeur financier au maintien de la paix. Notre pays participe aussi, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité, à la définition de mandats exigeants et innovants visant à assurer la pleine efficacité de ces opérations.

Dernière modification : 29/05/2018

Haut de page