"Un chiffre, un fait"

0,5% : L’aide publique au développement française
- 
- Avec 0,5% du PIB en 2007, la France sera en tête des pays du G8 pour l’aide publique au développement. C’est aussi une étape vers l’objectif de 0,7 % en 2012 fixé par les Nations unies. Les sommes consacrées par le Gouvernement français à l’APD ont presque doublé depuis 2002.
- 
- Avec 9 milliards en 2007 (8,1 milliards d’euros en 2005), la France sera également en tête de l’Union européenne par le volume de son aide.
- 
- Au-delà de cet effort financier, la France promeut au plan international des mécanismes innovants en faveur du développement. Ainsi, la taxe sur les billets d’avion, voulue par le Président de la République et adoptée par quatorze pays, financera la nouvelle Facilité Internationale d’Achat des Médicaments pour lutter contre les pandémies (UNITAID). C’est de la part de la France un effort supplémentaire de 250 millions d’euros par an.
- 
- L’Afrique est toujours une zone d’intervention prioritaire pour la France. En outre, des accords de partenariat permettent aujourd’hui de mieux cibler l’aide et de conforter la bonne gouvernance.
- 
- 

Dernière modification : 19/04/2010

Haut de page